Assane Diop

Assane Diop, né  en 1985, a grandi en Mauritanie avant de retourner dans les années  2000 au Sénégal d’où son père est originaire  (Guede Chantier). Il a été  menuisier métallique, plombier et pêcheur avant de s’engager dans le milieu associatif et dans l’animation communautaire autour de projets environnementaux.

Il a participé à la création et la coordination de plusieurs associations  (Eco-sentinelle, Slow Food). Elles avaient pour objectif principal de lutter contre l’exode rural des jeunes grâce au développement d’activités agricoles et sociales respectueuses de l’environnement, tout en sensibilisant les populations  locales aux enjeux écologiques,  comme par exemple le traitement des déchets plastiques.

En parallèle, il travaille et participe à  la coordination de campagnes  électorales  avant de s’engager pleinement aux côtés du Dr Pame à partir de 2009 sur ce type d’activités, au moment où ce dernier est élu Maire de Guede Chantier.

De 2012 à 2014, il est coordinateur  municipal de l’éco-commune de Guede Chantier où il participe au développement de plusieurs projets comme par exemple la construction de la Maison de l’environnement  multifonctionnelle ou encore la création d’un service de ramassage d’ordures (construction du dépôt, distribution de poubelles municipales et individuelles, campagnes de sensibilisation auprès des habitants  de la commune, équipement et formation du personnel du centre de tri).

De 2014 à 2017, il est assistant chef de projet avec le Cifal, qui oeuvre pour la sécurité alimentaire des zones reculées. Dans le cadre de ce projet, il suit une formation sur l’agroforesterie et la permaculture, ce qui lui permet de former et sensibiliser à son tour les habitants  de quatre localités (Guede Chantier, Djara, Lahel, Moundouwaye).

Depuis 2015, il est le trésorier du REDES  et a été son représentant en Italie lors de la conférence « 10000 jardins potagers ».

Son engagement sur les problématiques écologiques et environnementales a émergé avec sa prise de conscience des dangers auxquels  les populations du Sahel sont confrontées  (développement  des rizicultures intensives, exode rural, appauvrissement du fleuve Sénégal et de la biodiversité environnante etc) et s’est renforcé  suite à sa rencontre avec le Dr Pame.

N’ayant pas eu la chance d’aller à  l’école, il met l’accent sur l’importance de l’éducation et notamment  l’apprentissage de l’anglais pour l’ouverture sur le monde. Il compte sur la jeunesse et souhaiterait voir se développer au niveau de sa région ainsi qu’au Sénégal plus d’initiatives et de projets locaux qui mettent l’accent sur l’importance de la préservation des ressources  naturelles et le développement durable (énergie solaire par exemple).

Aujourd’hui il souhaite poursuivre les actions engagées au niveau de l’éco-commune de Guede Chantier, en développer de nouvelles et espère prochainement pouvoir créer son propre jardin de permaculture.

Retour >> Equipe guede